Créer sa musique avec Garageband

A votre avis, si vous avez bien lu l’article précédentcréer sa musique avec Garageband est possible ou pas? Oui, vous l’aurez compris c’est chose plus que possible. Evidente d’ailleurs. Vous allez pouvoir produire votre musique de A à Z, avec ou sans matériel. J’aimerai vous dire à quel point cela est, avec de la pratique bien sûr, simple. Comme je le disais précédemment, n’ayez pas peur de composer de la musique: fonctionnez avec votre instinct. Quoi qu’il en soit, à force de pratiquer, créer sa propre musique deviendra tout à fait naturel pour vous. Pour ceux qui sont déterminés à entrer dans le domaine de la production musicale, je suis là pour vous donner mes meilleurs conseils.

Créer sa propre musique avec Garageband

Aujourd’hui, on va voir plusieurs choses:

  • Les généralités: comment créer sa musique avec Garageband
  • Comment créer sa propre musique de A à Z en 7 étapes

Si vous n’avez pas lu la première partie de cet article sur la création musicale avec Garageband, je vous conseille de la lire ici. Ce que vous allez lire en dessous est assez long, alors soyez attentifs !

Créer sa musique avec Garageband

Composer sa musique avec Garageband

Garageband est, contrairement à ce que beaucoup peuvent penser, un excellent logiciel de création de musique. Bien qu’étant plus modeste que FL studioAbleton, ou encore Cubase, Garageband possède bon nombre de qualités qui lui sont propres. D’ailleurs, ce logiciel de composition musicale se rapproche de plus en plus de son grand frère Logic Pro.

Composer une musique, comment ça se passe?

La création de musique passe par différentes étapes. Bien qu’il n’y ai pas d’étapes « officielles » lorsque l’on décide de composer, le processus de création de sa propre musique doit être structuré en plusieurs étapes. En effet, si vous ne voulez pas vous éparpiller et perdre du temps, il est de bon sens de s’organiser un minimum. En ce qui concerne Garageband, je vais vous expliquer de façon synthétique, comment créer sa propre musique dans la partie suivante.

Créer sa propre musique c’est difficile?

La réponse est: oui et non. Tout dépendra de votre ambition, et de votre expérience. Comme je le disais précédemment, c’est pareil dans tous les domaines: au début c’est compliqué et on se décourage vite alors qu’avec un peu d’expérience, tout commence à devenir plus facile. On devient de plus en plus indépendant, et on assure la création de notre morceau de A à Z.

Comment créer sa propre musique de A à Z

Quel est le genre musical que vous voulez faire? De la dance, de la pop, de la trap, du chill-out, ou du rap? Du dancehall, de l’electro, de la house, du hip-hop? Du rock, du jazz, du reggae ou de la tropical house? Des musiques d’ambiance ou des musiques de film? Eh bien sachez que vous pouvez tout faire avec Garageband donc ça tombe bien !

Par exemple, vous pouvez créer une instru rap avec Garageband, ou encore composer une musique électro sur Garageband .

Ainsi, oui, créer une musique sur Garageband dans sa globalité est possible. Quand je parle de créer une musique, je parle bien entendu du fait de composer tous les éléments de votre morceau de A à Z. Le rythme, les notes, sont à étudier selon l’objectif de votre morceau. La création de musique est quelque-chose de relativement simple en soi: on superpose les pistes des instruments qui composeront votre morceau. Eh bien avec ce logiciel, je vais vous expliquer les étapes de la création musicale. IMPORTANT: Les points dont je parle ci-dessous n’ont pas d’ordre à respecter obligatoirement, vous êtes libres.

Créer sa musique avec Garageband

Petit guide pratique en quelques points:

  • Premier point: Les éléments de l’interface de Garageband
  • Deuxième point: La création des éléments de la musique
  • Troisième point: Le choix des instruments
  • Quatrième point: Les boucles audio et MIDI
  • Quatrième point: Les effets sur Garageband
  • Sixième point: Enregistrer sa voix
  • Septième point: Enregistrer son instrument de musique
  • Cinquième point: Améliorer  la qualité de l’ensemble du morceau
  • Sixième point: L’exportation de votre musique depuis Garageband

Première étape: l’interface de Garageband

Tout d’abord, asseyez-vous et allumez votre Mac. Non je plaisante… J’espère que je vais réussir à vous expliquer les bases qui vous permettront de créer sa musique avec Garageband

creer sa propre musique sur garageband

On verra donc en tout premier les éléments essentiels à appréhender dans l’application:

  • Le lancement de l’application
  • La fenêtre générale de Garageband
  • La bibliothèque de sons
  • Le navigateur de boucles
  • Le panneau d’édition

Lancez l’application Garageband

Commencez par lancer l’application Garageband, le fameux logiciel de création de musique. Vous allez accéder à la fenêtre de choix de votre projet. En fait, il s’agit d’espèces de « templates » (ou modèles) avec des instruments logiciel pré-créés pour gagner du temps. Si on veut créer un morceau de piano, on cliquera sur « Piano », alors que si on veut composer un morceau à base de boucles (Apple Loops), on cliquera sur « Loops ». Honnêtement, je ne m’en sers pas parce que je n’en vois pas l’utilité, donc je clique directement sur « Songwriting ». De toute façon quelque soit là où je clique, je remets tout à zéro pour commencer un projet 100% authentique.

Créer sa musique avec Garageband

La fenêtre de Garageband

Ensuite, une fois votre projet lancé, la fenêtre principale du logiciel s’affiche. Vous pouvez voir que Garageband est doté d’une bonne présentation: vous trouverez au centre la zone principale, à gauche vous voyez la fenêtre des instruments logiciel, à droite vous pouvez choisir vos boucles (vertes ou bleues), et sur la partie inférieure de Garageband vous aurez accès aux paramètres d’édition de votre projet.

Deuxième étape: la création de la base musicale

Ce que je vous conseille avant toute chose, c’est de composer votre base musicale. Cette base musicale va dépendre du genre et du style de votre morceau de musique. Chaque genre musical possède ses propres codes: si vous voulez faire de la musique d’ambiance, du jazz, du lounge, du rock, de l’électro, de la pop-électro, de la trap, du rap, ou encore du RnB, veillez à respecter les codes qui lui sont propres si vous ne voulez pas partir dans tous les sens.

comment-creer-sa-propre-musique-garageband

On va voir ci-dessous les fondamentaux de ce qui compose un morceau:

  • La création des accords
  • Le choix de la rythmique
  • L’élaboration de la mélodie
  • La création de la batteries et des kicks

La création des accords

Les accords qu’est-ce que c’est ? D’après la définition d’un accord présente sur Wikipédia, un accord est tout simplement un ensemble de notes (souvent trois) jouées ou lues simultanément par votre logiciel de musique. Même s’il en existe plusieurs autres comme par exemple l’arpège, de façon globale ça reste la même idée. Si vous voulez en savoir plus jetez un coup d’oeil sur Google à propos de ce sujet. Bref, les accords seront primordiaux dans votre morceau car c’est eux qui feront le fond global de votre musique.

Ce qui va surtout nous intéresser, ce sont les accords enchaînés (ou en mouvement). C’est-à-dire des accords qui se succèdent dans le temps. Il faudra faire attention aux « fausses relations« , si les accords se prolongent les un sur les autres ça va faire un mélange de notes pas très beau. Quand vous composez sur Garageband, vous pourrez créer des accords plaqués (par exemple 3 notes jouées exactement au même moment) ou égrenés (par exemple 3 notes jouées en arpège, c’est-à-dire jouées avec un petit décalage).

La choix de la rythmique

Ces accords doivent donc être joués successivement tout au long de votre morceau: mais à quel rythme? C’est quelque-qui va, là encore, dépendre du genre musical directeur. Mais bon après personnellement, pour ceux qui me connaissent je n’aime pas trop entrer dans des codes, des moules, ce que j’aime c’est être totalement libre quand je compose. Le genre de musique ne servira que de fil conducteur lors de la composition en fait.

Plus en détail, il y a différentes rythmiques d’accords. Pour l’électro, on retrouve souvent l’accord en double-croche.

L’élaboration des mélodies (ou gammes)

Et une gamme c’est quoi ? Une gamme, c’est un ensemble de notes jouées SUCCESSIVEMENT et non SIMULTANEMENT, ce qui est le cas pour les accords. Vous voyez la différence?

Créer sa propre musique sur Garageband

Ces notes jouées successivement vont venir se superposer à la piste des accords par exemple. Elles ne sont pas obligatoires, mais elles apportent naturellement un plus dans votre musique. N’hésitez pas à faire de la recherche de rythmes pour vos gammes.

La création de la base de batterie ou de kicks

Evidemment, il faut ajouter une ou des pistes dédiées au rythme de la batterie, autre élément essentiel à votre morceau. 

La nouvelle fonction Drummer peut être intéressante pour ceux et celles qui débutent: c’est une fonction qui permet de générer une piste et des boucles de batterie de façon automatisée. Pour l’utiliser je vous explique après (dans la partie boucles).

Troisième étape: le choix des instruments

Quel est le but de ta musique? Tu cherches à créer une mélodie calme, ou qui fait danser? A quel genre va appartenir ton morceau? Tu veux créer un morceau dynamique? Voilà des questions (parmi d’autres) auxquelles tu dois prendre le temps d’y répondre. Créer sa musique avec Garageband doit être organisé. En tout cas, si tu décides de créer et produire ta musique avec Garageband, tu as de la chance: le logiciel propose un grand nombre d’instruments logiciel (Patchs). Ces instruments logiciels s’afficheront sous forme de région verte (boucles vertes) et seront éditables.

Créer sa musique avec Garageband
A gauche, une liste de tous les patchs sur Garageband

comment-creer-sa-propre-musique-garageband

On va voir quelques instruments logiciels:

  • Le Piano
  • Le Drummer
  • Le Synthétiseur
  • Le Sampleur

Le piano

Le piano est l’instrument de musique le plus simple sur Garageband,  du moins un instrument des plus classiques.  Je m’en sers souvent pour trouver les accords que j’utiliserai dans mon morceau. En fait, je m’en sers parce que par exemple face aux autres synthés et instruments logiciel, je trouve qu’il renvoie des sons plutôt fidèles et naturels lors d’une recherche d’accords.

Le synthétiseur

Il y a plusieurs types de synthétiseurs dans le logiciel Garageband. Concrètement, il existe même des familles de synthés. Je vais pas tous les citer mais je vais quand même parler de quelques-un:

  • Dans la catégorie classics
  • Dans celle des pad
  • Les synthétiseurs

Le sampler (ou échantillonneur)

Si tu souhaites ajouter des samples à ton morceau, utilise le sampler. Pour ça, tu vas devoir sélectionner le fichier que tu veux importer. Tu vas pouvoir modifier les paramètres de tes layers pour créer des sonorités uniques.

Pour ceux qui ne connaissent pas,  le sampling consiste à prélever une partie d’un morceau déjà existant et d’attribuer cette partie à une touche de notre clavier. Grâce à l’échantillonneur de Garageband, vous allez pouvoir modifier un grand nombre de paramètres qui sculpteront totalement votre sample. Le Hold Time, le Decay Time et le Release sont des exemples de réglages possibles. Créer sa musique avec Garageband n’est pas si limité.

En plus des réglages à la source de vos  samples: je mets le sampler (ou sampleur) dans les catégories d’instruments logiciels car une fois créés, vos samples apparaissent sous forme de régions MIDI vertes que l’on pourra aussi éditer avec le Piano-Roll. Il fait partie des AudioUnits (AU) de Garageband auxquels on a accès lorsqu’on ajoute une piste et qu’on ouvre son panneau de configuration.

Créer sa musique avec Garageband

Quatrième étape: Les boucles audio et MIDI de Garageband

On peut aussi bâtir notre morceau entièrement à partir de boucles audio et/ou MIDI mises à notre disposition. Mais ce que vous voulez ce n’est pas ça, c’est de créer sa propre musique sur Garageband. Cela dit, je vais parler des boucles car on peut les ajouter à notre morceau en guise de supplément, en superposition au reste des pistes.

Par contre on va faire le point sur ces boucles. On va en effet les distinguer en fonction de leur couleur. Les boucles vertes, les boucles oranges, et les boucles bleues sont à traiter et éditer différemment. Vous remarquerez aussi que depuis la dernière version de Garageband, des boucles jaunes générées par la fonction Drummer sont présentes.

comment-creer-sa-propre-musique-garageband

Puisqu’on doit en parler, je vais vous expliquer:

  • Les boucles vertes
  • Les boucles de couleur orange
  • Celles de couleur bleue
  • Et les régions jaunes

Les boucles vertes

Dans le logiciel Garageband, vous avez des boucles vertes. On les trouve dans le navigateur de boucles situé en haut à droite de l’interface. Chacune de ces boucles est classée par genre. 

On appelle ces boucles des boucles MIDI. Pour ajouter une boucle MIDI à votre projet, rendez-vous dans le navigateur de boucles et choisissez sur une catégorie. Juste en dessous du navigateur, vous allez avoir une liste verticale des boucles répondant à votre genre: sélectionnez celle que vous voulez puis, faites la glisser sur la Zone de pistes centrale. Elle apparaît désormais comme une région verte. Voilà, vous savez ajouter une boucle MIDI depuis le navigateur de boucles.

Pour redimensionner cette région dans le temps, placez le curseur de votre souris sur la bordure droite de celle-ci. Votre curseur a changé: déplacer le vers la gauche pour la réduire ou vers la droite pour l’agrandir

Pour faire répéter la région dans le temps, placez cette fois le curseur sur le bord supérieur droit. Votre curseur va se transformer en flèche circulaire: déplacer votre curseur vers la droite pour répéter la boucle, ou déplacer le vers la gauche pour enlever une répétition.

Pour éditer la région (modifier en détails les notes qui la compose), ouvrez la fonction Piano-Roll. Pour l’ouvrir, double-cliquez sur la région verte que vous voulez éditer. Dans cette fenêtre, vous aurez la possibilité de créer de nouvelles notes. Vous pouvez également les allonger, les réduire, et modifier leur vélocité. Bien entendu, vous allez pouvoir modifier leur hauteur tonale.

Créer sa propre musique avec le piano roll
La fonction Piano-Roll dans Garageband

Les boucles oranges

Les boucles s’affichant sous forme de région orange concernent les sons capturés avec un micro: la voix d’une chanteur ou d’une chanteuse, mais aussi toutes les notes musicales que vous avez jouées avec votre guitare par exemple. Ces boucles devront être éditées différemment de l’édition des boucles vertes.

Pour les allonger ou les réduire, procédez de la même façon que celle des boucles vertes. Il en va de même pour les faire répéter dans le temps.

Pour les éditer, ouvrez la fenêtre d’édition audio qui s’affichera en bas de votre écran.

Les boucles bleues

Quant aux boucles qui apparaissent en région de couleur bleue, ce sont des boucles préenregistrées proposées par Garageband. On ne peut pas les éditer de la même manière que les régions vertes. 

Pour les redimensionner dans le temps, faites exactement comme avec les régions vertes. Pour les faire répéter, faites aussi comme avec les boucles vertes.

Vous pouvez les éditer de la même façon que les boucles oranges.

Les boucles jaunes

Comme je le disais tout à l’heure, depuis la dernière version de Garageband, vous avez la possibilité d’utiliser la fonction Drummer

Cinquième étape: Les effets sur Garageband

Avec Garageband, vous avez accès à une multitude d’effets logiciels.

D’un ordre général, pour peaufiner et améliorer votre morceau de musique, vous pouvez lui ajouter des effets. Alors attention, les effets peuvent s’appliquer individuellement pour chaque instrument et pour chaque piste, mais aussi pour le projet global.

comment-creer-sa-propre-musique-garageband

Je vais vous faire une petite liste de quelques-uns de ces effets:

Le PédalBoard

Le PédalBoard est un effet

 

Créer sa musique avec Garageband

Sixième étape: Améliorer la qualité et le rendu sonore de votre musique

Améliorer la qualité de son morceau est quelque-chose de relativement subtil. Il faudra avoir l’oreille un minimum avertie et être attentif à ce que vous faites. Maintenant que vous avez composé votre morceau sur Garageband, il est temps d’améliorer le tout pour profiter d’une qualité de son honorable. Pour ce faire on va avoir recours à plusieurs outils. 

Bien entendu je ne vais pas parler de tous ces outils car ce serait trop long. On va parler cependant des plus importants, ceux à utiliser ABSOLUMENT !

Créer sa musique avec Garageband

Donc je vais vous parler de:

  • L’égaliseur
  • Le Flex-Time
  • Le compresseur

L’égaliseur EQ de Garageband

L’égaliseur EQ est un passage OBLIGATOIRE lorsque vous avez terminé votre morceau de musique. Créer sa musique avec Garageband ne veut pas dire « bricolage fait maison ou rafistolage à la main ». Et en effet, ce que vous voulez, c’est que votre composition sur Garageband ait un rendu professionnel. J’apporte une précision notamment: vous pouvez utiliser individuellement cet outil pour chaque piste, ainsi qu’à l’ensemble de votre morceau.

Cette fonction permet d’éviter la saturation de votre son. Les réglages des volumes ne sont jamais optimisés ce qui peut faire qu’une piste vienne « écraser » le son d’une autre. Il faut également éviter ce qu’on appelle les conflits de fréquences, je m’explique: lorsque deux pistes ayant des notes graves sont superposées et donc lues simultanément par Garageband, il se peut que le son sature. Sans entrer dans les détails, en d’autres mots, votre logiciel va lire au même moment trop de fréquences similaires, ce qui va causer des grésillements lors de l’écoute. Non seulement vos notes et instruments ne seront plus « nets », et votre morceau tout entier en sera affecté.

Pour le paramétrer, ouvrez l’éditeur de pistes.

Créer sa musique avec Garageband

L’outil Flex-Time

L’outil Flex-Time permet de modeler les pistes et les régions de couleur orange ou de couleur bleue. Attention, il n’est pas activé par défaut, c’est à vous de l’activer. C’est un outil très utile.

La fonction Flex-Time de Garageband vous donne accès aux modifications des ondes sonores brutes, telles qu’elles ont été enregistrées par votre micro par exemple.

Pour y accéder,

Créer sa musique avec Garageband
Le groupe d’ondes avant/après modification